Ce blog BD te raconte la vie trépidante des bits de ton ordinateur,
toute ressemblance avec des existences réelles est purement fortuite.


mercredi 22 octobre 2008

Où l'on re-re-reparle d'Avast

8 commentaires:

ardalia a dit…

Roh lala, ce rétablissement! Incroyable, mesdames et messieurs, le dessinateur qui se trouvait en position d'être menacé par une erreur de jugement dès le départ s'est rattrapé sur un double salchow arrière suivi d'une triple boucle piquée de toute beauté! Voyez-vous c'est à ce genre d'exploit que l'on reconnait son vieux briscard de derrière les fagots!
A vous les studios.

Achdé a dit…

cuila va pas rester dans les anales des super héros, enfin… euh… j'me comprends !

Anonyme a dit…

Où il est question du sexe d'Avast ... :D
Bien rattrapé ;)
Sinon ... petite question à Pascal, les animations flash continueront elles à sortir (au moins les épisodes 2 et 3 des bits qui veulent s'enfuir vers Linux) ?

knarf a dit…

Et comme dit dans un commentaire précédent, le physique n'est pas forcément à la hauteur de la voix !
Et qu'en est-il du muet Avira, très performant (probablement plus qu'Avast qui certes s'exprime mais bon, c'est comme les femmes au téléphone, hein...?).
Une rencontre Avira - Avast est-elle imaginable ? Avec toutes les conséquences, pour nos bits, de la présence de deux antivirus dans un PC... ;o)

A+
knarf

Slashy a dit…

Femme ou pas...dans la bd avast est un homme^^. Alors plus la peine de ce pauser des questions, à moins que ce bonhomme soit un imposteur mais bon comme super héros je l'aime bien au moins il me fait marrer,c'est un peut la base de ces mini bd :).

taouar a dit…

Achdé a dit : cuila va pas rester dans les anales des super héros, enfin… euh… j'me comprends !

Je me disais bien qu'avec les anales du Bac on les avait un peu dans le c.l mais là... est-ce une faute de frappe ou un message à tiroirs ?

:D

Sinon, joli rétablissement de situation, pas en plein vol mais en plein crash !

Jehanno a dit…

soit il a une voix de gonzesse soit il parait moins carré, moins costaud que ce que l'on imaginait (au vu du magnifique dessin année 50 (eyt je pèse mes mots (putain que j'en ai chié)) du 16 octobre ...enfin moi je dis ça, je dis rien je suis comme vous il me tarde de voir la suite

Matthieu a dit…

ou sinon il a la voix d'un ado qui mue , comme l'imite elie semoun dans ses sketch